Formation supérieure et recherche dans le secteur ouest de la Côte-Nord -Une alliance stratégique pour le développement de la région

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR), la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord et le Cégep de Baie-Comeau sont heureux d’annoncer la signature d’un protocole d’entente visant à favoriser le déploiement de la formation supérieure et de la recherche sur le secteur ouest de la Côte-Nord et le développement de la région.

Plus concrètement, cette entente permettra d’établir et de peaufiner des modes de collaboration interinstitutionnelle, de favoriser davantage un continuum de formation collège‑université, d’accroître la visibilité et l’offre d’enseignement supérieur et, par le fait même, d’augmenter le niveau de participation à ce type d’activités. En outre, les partenaires partageront leurs ressources pour maximiser les retombées de l’entente.

Une entente profitable pour la rétention de la main-d’œuvre

L’UQAR est présente depuis plus de 40 ans sur cette portion de territoire nord-côtier. Sa collaboration avec la Corporation des services universitaires dure depuis plus de 20 ans et l’Université travaille depuis très longtemps avec le Cégep de Baie-Comeau, notamment, pour des ententes DEC-BAC et de l’offre de formation en continuum, comme c’est le cas, entre autres, avec le programme Soins infirmiers, où le BAC est offert directement à Baie-Comeau.

« Cette entente va améliorer l’accessibilité aux études universitaires dans le secteur ouest de la Côte-Nord. Il est important de permettre aux personnes qui souhaitent poursuivre une formation universitaire de le faire dans leur milieu, ainsi que d’offrir des formations pertinentes aux professionnels qui veulent bonifier leurs connaissances tout en maintenant leur lien d’emploi. De plus, l’entente va favoriser les partenariats de recherche qui émanent des besoins de la région », explique le recteur de l’UQAR, monsieur Jean-Pierre Ouellet.                                                                                                                         

De son côté, la Corporation des services universitaires se réjouit de cette entente. « Cette entente-cadre que nous signons aujourd’hui est le signe d’une volonté ferme de la part des signataires de développer et de consolider davantage la présence de services universitaires dans la région, et ce, autant du côté de l’enseignement que de la recherche. Cette collaboration accrue entre les parties aidera la CUCN à bien analyser et à saisir davantage les besoins exprimés par le milieu. Elle intensifiera sa présence dans la collectivité et l’outillera davantage dans la poursuite de sa mission », précise monsieur Réginald Caron, président par intérim.

Pour sa part, le Cégep de Baie-Comeau est déjà très présent dans le milieu en ce qui concerne la recherche, par l’entremise de son centre collégial de transfert de technologie, le CEDFOB, et considère que cette entente sera bénéfique au plan de la recherche, mais aussi en ce qui a trait aux cheminements scolaires en continuité.

« Cette entente permettra de mieux faire rayonner nos réalisations en recherche et d’être appuyé en ce sens. De plus, ce partenariat se veut complémentaire à nos actions de recrutement en termes de rétention des jeunes dans la communauté. Notre volonté est réellement de créer des opportunités de cheminement scolaire en continuité, de façon à avoir un impact réel sur la rétention des jeunes en région », exprime le directeur général de l’établissement, monsieur Claude Montigny.

Une entente qui répond aux besoins exprimés par le milieu

ID Manicouagan est l’un des précurseurs de ce projet et cette entente s’inscrit au cœur d’un de ses mandats, qui est de concerter et d’accompagner les acteurs de l’économie du savoir et de concrétiser des projets de développement. « Cette entente est la démonstration d’une volonté commune d’améliorer le développement de services universitaires et de recherche sur le territoire. Il est important de saluer l’ouverture de chacun des partenaires de l’entente à collaborer pour identifier des actions. L’objectif est de répondre aux besoins du milieu, mais aussi d’améliorer les retombées de la recherche sur notre territoire », déclare le directeur au développement socioéconomique d’ID Manicouagan, monsieur Yannick Charette.

-30-

 

Sources :

Isabelle Savard, responsable des communications

Cégep de Baie-Comeau

418 589-5707, poste 346 / 418 297-6335

 

Jean-François Bouchard, conseiller en communications

Université du Québec à Rimouski

418 723-1986, poste 1426

entete

Communiqués

08 Septembre 2017
Le Cégep de Baie-Comeau est heureux d’annoncer qu’une équipe de rugby revêtira l’uniforme des Trappeurs au cours de la prochaine année scolaire.La création de cette équipe est une
07 Septembre 2017
L’Université du Québec à Rimouski (UQAR), la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord et le Cégep de Baie-Comeau sont heureux d’annoncer la signature d

bas